Brisy 2015

Voici un très (très) bref aperçu de ce camp passé à Brisy, en attente de la série complète que vous pourrez visionner à notre traditionnel souper porcelet en février!

Cliquez sur l’une des photos, elle s’affichera en grand et vous pourrez alors naviguer entre celles-ci.

 

 

Article à paraître dans le Woodcraft 2015

Voici ci-dessous l’article de la Troupe Albert Schweitzer, qui paraîtra dans le périodique  Woodcraft de l’ASBL « Les Guides et Scouts d’Arlon ».

 

 

Brisy 2015 - Photo de Troupe

Brisy 2015 – Photo de Troupe

‘Brisy 2015’. Tels sont les termes qu’habitent dorénavant nombre d’images et de souvenirs, non des moins plaisants ! En effet, c’est dans ce charmant village du nord de notre belle province que la Troupe Albert Schweitzer a décidé de s’installer cette année, pour quinze jours.

C’est le 14 juillet que toute la Troupe s’est retrouvée, tous armés jusqu’aux dents de vrilles, barres à mine, scies, et autres outils en tous genres, avec le même objectif pour chaque patrouille : installer son campement pour y vivre confortablement durant les deux semaines à venir !

Trois jours consacrés à cela, et nous pouvions enfin aborder le thème !

Ce fut vite accompli, puisque ce dernier a été introduit dès la fin des constructions, de nuit.

En effet, cela faisait déjà un petit temps que les principaux membres de gouvernements voulaient enfin mettre la main sur cette bande criminelle active internationalement depuis plus de 200 ans, plus connue sous le nom de « As’venturas ».

C’est donc durant la nuit que ces malfrats furent pris d’assaut, et enfermés dans un pénitencier ultra-secret-protégé, construit spécialement pour eux, et dont il est théoriquement impossible de s’échapper : l’AsKABAN STATE PRISON.

2

Là, les truands, pour ne faire défaut à leur réputation, gardaient évidemment l’idée de l’évasion en tête ! Très vite, ils ont tenté de fuir, sans succès. Avant même la tombée du soir, les services secrets les avaient déjà ramenés au cachot.

Ne lâchant pas leurs ambitions, les As’venturas ont alors commencé tout un tas de préparatifs : physique, mais également matériel. Effectivement, profitant de la distraction des gardiens, la seconde tentative d’évasion était bien mieux préparée : trou sous la palissade de la prison, barbelés coupés, contact pris avec des passants dans la région, …

3

Une nouvelle tentative d’évasion voyait alors le jour, au petit matin d’une journée bien claire. Des passants dans la région avaient été mis au courant, et tout était organisé pour le mieux ! « Drillés » comme ils l’étaient, cette évasion n’était plus qu’une formalité : quitter leurs quartiers, dérober les clés à un gardien, éviter le système de sécurité laser, et s’échapper par le tunnel. Chose fut faite, et ils furent partis pour une longue marche à travers la région, rejoignant leurs contacts qui les aideraient à avancer davantage…

Dans le programme ne se trouvait pas le thème seul ! En effet, les scouts auront également pu mettre à l’épreuve leurs plus grands talents de chef cuisinier lors du concours culinaire, où nous avons tous été particulièrement bluffés par les plats préparés par chaque patrouille ! Petit clin d’œil également à une patrouille, qui nous a tous surpris lors d’un souper d’une journée ordinaire avec, sur la table, un plat de frites excellentes ! 😉

Nous avons également pu fêter l’anniversaire d’un des scouts autour d’un … camion glaces ! qui est venu dans le champ et qui nous en a servie une à chacun, quel rafraichissement !

 

Camion glace venu dans le champ à l'occasion de l'anniversaire d'un scout

Camion glace venu dans le champ à l’occasion de l’anniversaire d’un scout

Après ces deux semaines bien remplies vécues ensemble, il était temps le 29 juillet d’attribuer les fanions, et de chacun retourner chez soi, en faisant un petit tour sous le karcher, pour pouvoir se reposer au mieux de ces 15 jours éreintants !

Il ne nous reste plus qu’à vous donner rendez-vous en septembre !

Bighorn, pour le staff Albert Schweitzer

6

Publicités